EvèneHommes t de Noël "Achetez beaucoup de ZWILLING chaleur" ZWILLING de Cuchillo Santoku 53f6e2

Persan Tissé à la Main Tabriz 338 cm X 250 cm Nr.35159Camp Chef PréalableHommes t Assaisonné de Luxe 12-Quart 35.6cm Fonte Hollandais Four,Cuisine Tour Non Stick Poêle gris granit 2 Piece Cookware Set-NouveauLagostina ACCADEMIA LAGOFUSION Batteria Pentole 4 Pz Acciaio Inox 18/10,Tour Saute Pan cerastone revêteHommes t 28 cm T81202Portmeirion Sophie Conran S Blanc Casserole avec couvercle en verre 18 cm,BARAZZONI GRAN SASSO GRANITICA CASSERUOLA CM 24 PIETRA PENTOLE CUCINA SCONTO 50%,Relique Gabbeh Tapis MINZGRüN Uni unicolore confectionnées laine vierge,Effet de miroir 7 niveau cupcake gâteau & partie stand,sedia super jenny della scab colore verde in tecnopolimero COD.080.2098,ROSTIERA Alluminio cm45X30X8,5H 1/2 PESO 2MANIGLIE Professionale Pentole Agnelli,Persan Noué à la Main Tapis Mashad Laine 363 cm X 292 cm Nr.202425,Avoir une maison, avoir de l'amour, as-tu Miyabi SUJIHIKI,Tapis RoFemmece b-81 violet laine violet Karpi B. V 610-43 2029 (LB 200x290 cm),5 Pièce Vert Small-Grande Casserole Poêle à frire ustensiles de cuisine Starter Set Couvercle,Illuminez le cadeau de Noël en Irak. Lacor Eco Chef,MSV 110444 Faitout pour Tous Feux Aluminium/Céramique/Silicone (0r9),Sambonet MENU Pentolino 12 cm Acciaio Inox 18/10 C/CoperchioFissler Protect Emax Premium Antiadhésif Poêle Noir, Émail, Noir, 47 x...,Tefal L2149102 Set de poêles et casseroles – Ingenio comportant Essential 5 pièce...Alessi SG100/26AL Pot in Aluminium With Lid Mami,Bonne année, achat de recettes, cadeaux De Buyer-ovales anti-adhérent poêle 32 CM-AffinityPaderno Griglia con supporto legno ghisa smaltata Griddle enamelled cast ironNavy Blue Party gobelets en papier 4/8/12/16oz Café Thé Jetable Couvercle Froid Boissons Chaudes,Garcima E-22GAR Paellera valenciana de acero esmaltada, 16 personas, 55 cm,COPERCHIO OVALE IN ALLUMINIO cm 50X36 mm 3 Femmeico Professionale Pentole Agnelli,Schulte-Rives Bratentopf ROMANA I Staub gartopf Acier Inoxydable 24 cm 4 L,JEM Grand Maître Piping Nozzle Set de 55Lotus Fonte-poêle rôti caisse rôle ø32cm sol: 24cm hauteur: 8,8cm Made in GerFemmey,Tapis TÄBRIZ somptueux exclusiveHommes t laine multicolores tahbaz p-2535 (LB 250x350 cm),
Marca: ZWILLING
EAN: 4009839379727

Blog

EvèneHommes t de Noël

Dans son article du 19 septembre, L’entente entre associés, socle de tout projet entrepreneurial, le journal Les Echos Entrepreneurs met en évidence l’importance d’une bonne entente entre associés afin de mener à bien son projet de création d’entreprise.
En outre, il est indispensable de passer par une « phase exploratoire » au cours de laquelle les associés s’interrogent ensemble sur :

•la manière de collaborer
•leurs motivations
•leurs attentes
•leur vision
•le processus de prise de décision

De plus, il est primordial d’anticiper les changements tant au niveau de l’organisation que sur le plan personnel de chacun des associés. Il sera plus facile de gérer par la suite les éventuelles problématiques et situations de crise lorsque celles-ci se présenteront.

Au-delà de l’association en tant que telle, une réelle relation de confiance doit être établie. Au fur et à mesure de l’évolution de l’entreprise, des mises au point régulières permettront de confirmer et/ou d’ajuster le mode de fonctionnement et de coopération.

Par ailleurs, la répartition des rôles entre les associés permettra de déterminer clairement les missions de chacun. Elle facilitera les échanges non seulement en interne mais également avec les clients et les différents interlocuteurs externes.

Enfin, la capacité d’adaptation doit rester, elle aussi, au cœur de la structure. Plus le dialogue et la communication entre associés seront privilégiés, plus l’adaptation en fonction des développements personnels et professionnels se fera naturellement.

Au même titre que la réflexion autour du projet de création d’entreprise, la compréhension mutuelle entre associés doit faire l’objet d’un questionnement approfondi. En effet, l’entente au sein de l’organisation jalonne le parcours relationnel et entrepreneurial et peut grandement favoriser la réussite des partenaires impliqués.

Grâce à son coaching d’associés, Impacts4 peut vous accompagner dans la construction de vos objectifs communs. Pour en savoir plus, contactez-nous : contact@impacts.fr.

 

 

Pourquoi ne laissons-nous pas nos collègues nous aider, même quand nous en avons besoin ?

En adoptant des « comportements citoyens » c’est à dire serviables et coopératifs, les collègues et collaborateurs ont tendance à développer des liens sociaux extrêmement qualitatifs. Par conséquent, la performance, qu’elle soit individuelle ou collective, s’en trouve améliorée grâce à une coordination, une communication et une compréhension mutuelle accrues au sein des organisations. Toutefois, les psychologues ont également constaté que les personnes réagissent souvent négativement devant une main tendue. Ainsi, Mark C. Bolino et Phillip S. Thompson ont récemment mené une série d’études pour mieux comprendre comment cette dynamique pouvait se former au travail.

Les deux auteurs ont ainsi demandé aux employés de diverses industries d’expliquer pourquoi ils accepteraient ou non l’aide d’un collègue. A partir des réponses données par les personnes évitant d’être aidées, cinq raisons principales ont été identifiées :

1) Une préférence pour l’autonomie et un désir de compléter leur travail eux-mêmes
2) Une volonté de protéger leur image
3) Une volonté de ne pas se sentir obligées de retourner la faveur
4) Un manque de confiance par rapport aux réelles motivations de leurs collègues
5) Une croyance selon laquelle leurs collègues seraient incompétents.

Dans une autre enquête, plus de 500 employés ont été interrogés afin de savoir à quel point ils étaient d’accord pour ne pas demander de l’aide :

• près des deux tiers ont indiqué qu’ils préféraient terminer leur travail sans l’aide de leurs collègues ;
• près de 20% des répondants ont déclaré qu’ils refusaient normalement de l’aide afin de ne pas devoir de faveur à leurs collègues ;
• près de 10% des salariés ont déclaré que leurs collègues étaient égoïstes ;
• environ 8% des personnes interrogées pensent que leurs collègues n’ont pas les compétences nécessaires pour aider à finaliser les tâches.

Certains répondants hésitaient à accepter de l’aide même s’ils avaient l’impression d’être submergés par le travail.

Dans une autre étude, un scénario hypothétique a été remis aux sondés. Dans cette mise en situation, ils travaillaient sur une tâche qui serait extrêmement difficile à accomplir pendant les heures « normales » de bureau.

Les employés qui avaient des opinions négatives sur l’acceptation de l’aide étaient plus susceptibles de consacrer des heures supplémentaires à l’accomplissement de la tâche plutôt que d’accepter de l’aide.

Les deux auteurs ont constaté que les personnes ayant des opinions négatives sur l’acceptation de l’aide au travail étaient plus susceptibles :

• d’être mécontentes de leur emploi et d’envisager de le quitter ;
• d’avoir des niveaux inférieurs de rendement au travail ;
• étaient moins serviables ;
• étaient également moins disposées à faire un effort supplémentaire pour leur organisation ;
• étaient moins créatives.

En plus d’échouer à se rendre compte des avantages de l’entraide, ces personnes subissaient toute une série de retombées négatives.

L’ensemble des études des deux auteurs suggèrent que les employés qui ne veulent pas accepter de l’aide quand ils en ont besoin peuvent nuire à leur propre performance et à l’efficacité de leur équipe ou de leur unité.

Puisque donner de l’aide et en recevoir vont de pair, les managers devraient ainsi créer un environnement où l’entraide est encouragée et reconnue. Ils peuvent le faire notamment en :

• attirant l’attention sur des collaborations réussies, en expliquant comment ils ont contribué aux grands objectifs et à la mission de l’organisation ;
• en montrant leur propre volonté d’aider et d’être aidés, car les employés sont plus susceptibles de voir les mérites des comportements de collaboration quand ils observent leurs dirigeants s’engager dans de tels comportements eux-mêmes.