Cablem, papier Guillotine un 3   (46 x 38 38 x   cm) 48ea66

Bleu-Fête D'Anniversaire AliHommes ts Repas Déjeuner Boîtes avec Free Candy Sweet Cake Bag,Dinosaure Jungle Personnalisé Fête D'Anniversaire cartes remercieHommes t600 X Aspect Argent Cuillères Jetables Couvert de Table en PLASTIQUE TrèsTable chandeliers-Luna d'érable – Moosgrün 4 lumignons avec longueur: 32 CM NEUF,Carnaval Noel Celtic patine vert Crémation Cendres Urne-UU150022A,Décoration de Noël deko-fichte nature 30 cm Neuf Arbre Petit Arbre Arbre Bois,Star DEL-chandelier "alleFemmed Noël" motif: paysage 9 lumières Matériel: W....,Vélo De Soie Artificielle EnterreHommes t Fleur Hommage BMX Memorial Couronne personnalisé,Adulte Aluminium Crémation Urne Pour Cendres "Oiseau de la liberté"Mid Green & Pink Triangular Flag Bunting 20m 48 Flags,Belle gris pâle et de hesse tissu bunting. shabby vintage, mariages, fêtes,Aquarelle rose Licorne Floral or parti Merci cartes,Coloré Disco DJ Party personnalisés vous remercier cartes,1108 BRONZE & LAITON Adult HuFemme Crémation Cendres Urne, funérailles Récipient, Pot,,Tempêtes d’achat, le Nouvel An de Noël est le premier à être fort 929 LAMINATO AG,1-48 doigt Zombies drôle Neuf sous emballage Glow in the Dark drôle Caoutchouc marionnettes créaturesRouge et paillettes look Or Fiançailles invitations personnalisées,Rose ballerines invitations personnalisées Fête D'Anniversaire th135Genware NEV-FC21PL rgfc Classic plaque, 8.25" (Pack de 6),R ucherFemmen BergFemmen 21 cm Nouveau r ucherfigur r ucherm nnel les Monts Métallifères RauchFemmen,5" Pouces Petit Latex Ballons Wholesale Fête Anniversaire 50 Pcs Mariage Décoration,Crèches Groupe de Figurines (6) Nature Maria, Josef , ,Dormeur,2 Mouton H,Superbe bébé rose pâle rose mariage invitations personnalisées,600 X Argenté cuillères couverts plastique jetable très durable fournitures de parti,Beauté ou un salon de coiffure Spa cartes de visite personnalisées,Stripy Floral rose or sirène Childrens Birthday Party Invitations,Lucky Sixpence Coin Faveur Cadeau étiquette mariage étiquette, personnaliséCraie style lights 90th personnalisé fête d'anniversaire invitationsKai Pure Koshihikari ab-1103 Couteau à Pain Petit pain couteau coloré Enduit 21 cm,Dures Steiner Advent étoile jeu de câbles poire de Noël étoile étoile les Monts Métallifères,
Brand: Cablematic
MPN: PN18071409392122441 UPC: Does not apply
EAN: Does not apply
Cablem, papier Guillotine un 3   (46 x 38 38 x   cm) 48ea66Cablem, papier Guillotine un 3   (46 x 38 38 x   cm) 48ea66Cablem, papier Guillotine un 3   (46 x 38 38 x   cm) 48ea66

Blog

Cablem, papier Guillotine un 3   (46 x 38 38 x   cm) 48ea66

Dans son article du 19 septembre, L’entente entre associés, socle de tout projet entrepreneurial, le journal Les Echos Entrepreneurs met en évidence l’importance d’une bonne entente entre associés afin de mener à bien son projet de création d’entreprise.
En outre, il est indispensable de passer par une « phase exploratoire » au cours de laquelle les associés s’interrogent ensemble sur :

•la manière de collaborer
•leurs motivations
•leurs attentes
•leur vision
•le processus de prise de décision

De plus, il est primordial d’anticiper les changements tant au niveau de l’organisation que sur le plan personnel de chacun des associés. Il sera plus facile de gérer par la suite les éventuelles problématiques et situations de crise lorsque celles-ci se présenteront.

Au-delà de l’association en tant que telle, une réelle relation de confiance doit être établie. Au fur et à mesure de l’évolution de l’entreprise, des mises au point régulières permettront de confirmer et/ou d’ajuster le mode de fonctionnement et de coopération.

Par ailleurs, la répartition des rôles entre les associés permettra de déterminer clairement les missions de chacun. Elle facilitera les échanges non seulement en interne mais également avec les clients et les différents interlocuteurs externes.

Enfin, la capacité d’adaptation doit rester, elle aussi, au cœur de la structure. Plus le dialogue et la communication entre associés seront privilégiés, plus l’adaptation en fonction des développements personnels et professionnels se fera naturellement.

Au même titre que la réflexion autour du projet de création d’entreprise, la compréhension mutuelle entre associés doit faire l’objet d’un questionnement approfondi. En effet, l’entente au sein de l’organisation jalonne le parcours relationnel et entrepreneurial et peut grandement favoriser la réussite des partenaires impliqués.

Grâce à son coaching d’associés, Impacts4 peut vous accompagner dans la construction de vos objectifs communs. Pour en savoir plus, contactez-nous : contact@impacts.fr.

 

 

Pourquoi ne laissons-nous pas nos collègues nous aider, même quand nous en avons besoin ?

En adoptant des « comportements citoyens » c’est à dire serviables et coopératifs, les collègues et collaborateurs ont tendance à développer des liens sociaux extrêmement qualitatifs. Par conséquent, la performance, qu’elle soit individuelle ou collective, s’en trouve améliorée grâce à une coordination, une communication et une compréhension mutuelle accrues au sein des organisations. Toutefois, les psychologues ont également constaté que les personnes réagissent souvent négativement devant une main tendue. Ainsi, Mark C. Bolino et Phillip S. Thompson ont récemment mené une série d’études pour mieux comprendre comment cette dynamique pouvait se former au travail.

Les deux auteurs ont ainsi demandé aux employés de diverses industries d’expliquer pourquoi ils accepteraient ou non l’aide d’un collègue. A partir des réponses données par les personnes évitant d’être aidées, cinq raisons principales ont été identifiées :

1) Une préférence pour l’autonomie et un désir de compléter leur travail eux-mêmes
2) Une volonté de protéger leur image
3) Une volonté de ne pas se sentir obligées de retourner la faveur
4) Un manque de confiance par rapport aux réelles motivations de leurs collègues
5) Une croyance selon laquelle leurs collègues seraient incompétents.

Dans une autre enquête, plus de 500 employés ont été interrogés afin de savoir à quel point ils étaient d’accord pour ne pas demander de l’aide :

• près des deux tiers ont indiqué qu’ils préféraient terminer leur travail sans l’aide de leurs collègues ;
• près de 20% des répondants ont déclaré qu’ils refusaient normalement de l’aide afin de ne pas devoir de faveur à leurs collègues ;
• près de 10% des salariés ont déclaré que leurs collègues étaient égoïstes ;
• environ 8% des personnes interrogées pensent que leurs collègues n’ont pas les compétences nécessaires pour aider à finaliser les tâches.

Certains répondants hésitaient à accepter de l’aide même s’ils avaient l’impression d’être submergés par le travail.

Dans une autre étude, un scénario hypothétique a été remis aux sondés. Dans cette mise en situation, ils travaillaient sur une tâche qui serait extrêmement difficile à accomplir pendant les heures « normales » de bureau.

Les employés qui avaient des opinions négatives sur l’acceptation de l’aide étaient plus susceptibles de consacrer des heures supplémentaires à l’accomplissement de la tâche plutôt que d’accepter de l’aide.

Les deux auteurs ont constaté que les personnes ayant des opinions négatives sur l’acceptation de l’aide au travail étaient plus susceptibles :

• d’être mécontentes de leur emploi et d’envisager de le quitter ;
• d’avoir des niveaux inférieurs de rendement au travail ;
• étaient moins serviables ;
• étaient également moins disposées à faire un effort supplémentaire pour leur organisation ;
• étaient moins créatives.

En plus d’échouer à se rendre compte des avantages de l’entraide, ces personnes subissaient toute une série de retombées négatives.

L’ensemble des études des deux auteurs suggèrent que les employés qui ne veulent pas accepter de l’aide quand ils en ont besoin peuvent nuire à leur propre performance et à l’efficacité de leur équipe ou de leur unité.

Puisque donner de l’aide et en recevoir vont de pair, les managers devraient ainsi créer un environnement où l’entraide est encouragée et reconnue. Ils peuvent le faire notamment en :

• attirant l’attention sur des collaborations réussies, en expliquant comment ils ont contribué aux grands objectifs et à la mission de l’organisation ;
• en montrant leur propre volonté d’aider et d’être aidés, car les employés sont plus susceptibles de voir les mérites des comportements de collaboration quand ils observent leurs dirigeants s’engager dans de tels comportements eux-mêmes.